Finances

FINANCES
Le Conseil municipal a voté le compte administratif 2018 et le budget 2019 en avril dernier.
La situation financière au 31 décembre 2018 est satisfaisante avec les principaux indicateurs au vert :
– les charges d’exploitation, en baisse de 3%, sont bien maitrisées depuis plusieurs années
– les produits d’exploitation sont en légère augmentation
– la capacité d’autofinancement (CAF = produits encaissés moins charges décaissées) a atteint son niveau record avec 704 000 €, soit 320 € par habitant, elle permet de dégager des marges de manœuvre importantes pour autofinancer les investissements.
– la dette est très faible et toujours en diminution : 442 000 €, soit 200 € par habitant. Elle représente 1,6 mois de recettes de fonctionnement alors que les analystes préconisent une durée maximum à 18 mois. Nos possibilités d’emprunt sont très importantes et sans risque de déséquilibrer les finances communales.
– la capacité de désendettement est bonne : 7,5 mois de CAF pour rembourser la dette. La zone rouge se situant entre 10 et 12 années, nous pouvons affirmer que le ratio de la commune est excellent.
– la fiscalité reste à un niveau peu élevé avec des taux d’imposition stables et surtout inférieurs à la moyenne de la strate départementale (2 000 à 3 500 habitants) :
o Taxe d’habitation : 9,29 %, moyenne départementale 12,46 %,
o Taxe Foncier Bâti : 18,25 %moyenne départementale 23,13 %,
o Taxe Foncier Non Bâti : 25,80 %, moyenne départementale 33, 07 %,
– le produit fiscal, à hauteur de 1 604 000 €, a augmenté de 2,77 %, grâce à l’augmentation des bases fixées par l’état (+1,1 %) et la croissance (+1,67 %).

Le budget 2019
Le budget de fonctionnement : 3 500 000 €
Les points importants :
– baisse des charges de personnel (moins 65 000 €). Avec 1 320 000 €, elles représentent 50 % des charges réelles,
– charges d’exploitation en légère diminution,
– intérêts de la dette très faible : 15 000 €,
– augmentation du produit fiscal de 2,52 %, il s’élève à 1 644 000 €,
– stabilisation des taux d’imposition depuis 2015,
– droits de mutation sur les transactions immobilières toujours à un niveau élevé (produit attendu +200 000 €) lié à l’attractivité de notre Commune,
– dotations d’état toujours en baisse.
Les investissements : 3 834 000 €
Les 2 principales dépenses engagées sont les suivantes :
– l’aménagement de l’avenue Houdart et de la place de la plage, soit une dépense qui s’élève à 2 197 000 €. Le programme des travaux va s’étaler sur deux exercices comptables (2019 et 2020). Un supplément de 200 000 € devra être voté en 2020,
– les travaux de la Redoute (2ème et dernière tranche) : 1 000 000 €.
Les autres dépenses d’investissement :
– frais d’études : 27 900 €,
– site internet : 20 000 €,
– logiciel du service administratif : 18 600 €,
– achat de terrains : 36 300 €,
– aménagement et fourniture de matériel pour les Ecoles : 43 000 €,
– aménagement de la Mairie : 6 200 €,
– aménagement des ateliers municipaux : 169 300 €,
– aménagement des terrains et des locaux sportifs : 93 100 €,
– aménagement et achat de matériel pour la voirie et les espaces verts : 56 700 €,
– achat de véhicules : 58 500 €,
– divers : 107 400 €.

Le financement est le suivant :
– autofinancement : 1 084 000 €,
– subventions : 1 289 000 €,
– emprunts : 1 461 000 € dont 1 000 000 € réalisés en 2019, le complément interviendra en 2020 selon les besoins de trésorerie.

 

Pascal ROUZIN
Maire-Adjoint en charge des Finances